Les Troubadours des Plaines

Site officiel des Troubadours des Plaines
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Après 381, je voudrais… encore des Troubadours. Bel et beau l’An Nouveau !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aklatan
Capitaine des Plaines
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 105
Localisation : Collines de Sous-Voûte-Chêne, la maison à côté de la cascade, où un gnome taille parfois des pierres.

MessageSujet: Après 381, je voudrais… encore des Troubadours. Bel et beau l’An Nouveau !    Lun 27 Déc - 16:07

Mes chers compagnons, ne sommes-nous pas braves ? Eh non ! C’est ce qui pourrait faire notre (quelconque) mérite, n’est-ce pas ? Quoi de plus méritant que de tant accomplir avec si peu de bravoure ? Pourtant certains serons certainement d’accord pour dire qu’ils sont braves (sinon les autres), et d’autres pour dire que rien de très riche n’a été accompli. T-t-t, s’il vous plaît, ne commencez pas à jouer à cela, je sais que c’est vrai, voyons, allons…
Mais alors, c’est l’an 381 du 4eme catunième de Hantinamoor qui vient de s’achever, et Sifflail a tout endormi jusqu’à la renaissance, qui vagabonde outre vallons, pour mettre le pied sur nos terre un jour, disons, dans quelques temps… (et c’est ainsi que le monde inventa les devins).

Nous parlerons peut-être de « Hauts-Faits », comme de coutume, pour rester dans un registre méritant ; ou simplement parce qu’on est les Troubadours des Plaines, tout de même, alors il faut pas nous la faire.

Etonnamment, le mouvement est localisé le plus souvent en fin d’année, après les récoltes de Cenel. C’est-à-dire qu’il ne se passe absolument rien de Noctadon à Balgaradon. Prouvez-moi le contraire, s’il vous plaît ! Non ? Eh bien il est grand temps de le faire pour le début de cette année, car l’année 381 a été marquée par un événement plus amer que le premier hypocras, mais assez essentiel ; brandissons tous nos bannières et exposons les à notre propre satisfaction, car il est écrit : « On s’est torché avec le Brassage Aléatoire des Connaissances ! »
Le bagne est terminé ! Mais inutile de rappeler de mauvais souvenirs (ou de bons, je ne voudrais pas offusquer certains d’entre nous…), plutôt ce qui en découla !
En effet, nous avons commencé avec Tarlun à jouer à Donjon et Dragon ! Ce qui signifie que nous n’avions pas encore touché le fond ! Mais pour en venir à Sermias qui doit réclamer ses droits : nous nous sommes enfin approchés de son niveau en la matière (sans l’égaler, il ne faut pas exagérer).

Soit, cette année n’aura connue aucune « Réunion Troubadourienne », mais quand on va à Cidre et Dragon 3 pour voir le concert de notre vie en plus des matchs de trollball, des camps vikings aux monstres et aux histoires, avec du fromage magmatique haut-level, on a largement de quoi racheter la maise ! Yihaaa !

En parlant de réunion, là où Sermias et Tarlun ont fini par atterrir, on pourrait croire qu’en se voyant une fois par semaine dans ces lieux d’activité intellectuelle détonante, le grandes rencontres troubadouriennes peuvent se faire. Mais bon, avec un Meneur qui a commencé en même temps l’écriture de la Tarlunyssée, on chevauche des éléphants roses (et dans le contexte de l’histoire, on pourrait même y insérer des nyafangos…)

Peut-être la fin de l’année s’avère plus florissante si on prend en compte un schéma simpliste :
Début - Milieu - Fin
Boulot – Vacances – Départ

Et peut-être aussi parce qu’il y a des fêtes ! Et j’espère que Gaggelon’Kashka, vous l’avez senti passer, parce qu’il y avait de quoi se marrer ! Mais bon, c’est vrai que dans un rituel de reconnaissance dans les ombres du voile noir, y a pas de quoi se bidonner à s’étouffer. Mais la citrouille a aimé, au moins !

Puis quand vint Naelgolomün, le coursier a laissé du courrier étrange pour certains, mais sans doute le Père Charitétoile, malgré toute apparence, s’est avéré généreux !

A ce propos, cette année a annoncé le début d’une histoire épistolaire étrange, dont on ne sait comment elle finira, puisqu’elle est déjà mal amorcée, avec un bougre abandonné aux tâches d’une auberge perdue, quand le village achève de festoyer à la nouvelle lune dans la neige de Sifflail naissant. Mais que font les Troubadours ?

C’est ce que nous verrons, alors que la 382eme année du 4eme catunième montre son nez…
Bel et beau l’an nouveau !

_________________


Dernière édition par Aklatan le Lun 27 Déc - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarlun
Meneur des plaines - Administrateur
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Après 381, je voudrais… encore des Troubadours. Bel et beau l’An Nouveau !    Lun 27 Déc - 17:58

"L' ennui est à nos trousses
Et j'aimerais pas qu'il nous rattrape
Il faut rouler pour le semer
Oh veux-tu bien accélérer ?
Il y'a l'ennui qui nous suit
Et là j'ai vraiment pas envie
De faire partie de son dîner
De faire partie de ses amis
Tu veux savoir pourquoi je roule
Dans un camion le sac en boule
C'est pas pour tuer le passé
Ni pour effacer les pensées
Mais je roule à vouloir me griser
Sentir mes yeux se mouiller
La tête qui commence à tourner
Je roule à dépasser le vent
A dépasser le vent...

Pour retrouver l'endroit perdu
Et puis le goût du vin volé
Et puis la brûlure d'un été
Et puis simplement pour rouler

Alors regarde au bord des routes
Tu les verras les faux amis
Ils te demandent de t'arrêter
Ce sont les soucis et les doutes
Ils sont habillés de sérieux
Et moi je roule pour éviter
De les trouver dans le passage
De les trouver dans mes bagages

Surtout ne les fais pas monter
Si tu veux continuer la route
Si tu veux dépasser l'ennui
Oh dépasser l'ennui

Si tu veux dépasser l'ennui
Oh dépasser l'ennui"

Tu mets vraiment tes messages n'importe où Aklatan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aklatan
Capitaine des Plaines
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 105
Localisation : Collines de Sous-Voûte-Chêne, la maison à côté de la cascade, où un gnome taille parfois des pierres.

MessageSujet: Re: Après 381, je voudrais… encore des Troubadours. Bel et beau l’An Nouveau !    Lun 27 Déc - 18:17

Un beau poème, qui évoque pas mal d'image... c'est pour une chanson ?

Et sinon j'ai jamais été aussi critique et appliqué pour juger au mieux où poster ce message, je pense ! (comment ça? J'ai dis un gros mot ? Question )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aklatan
Capitaine des Plaines
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 105
Localisation : Collines de Sous-Voûte-Chêne, la maison à côté de la cascade, où un gnome taille parfois des pierres.

MessageSujet: Re: Après 381, je voudrais… encore des Troubadours. Bel et beau l’An Nouveau !    Lun 27 Déc - 19:57

Tarlun faisait les cent pas près du rivage, sur la plage de l’île perdue au milieu des eaux. Comme depuis des jours et des jours, les mains croisées derrière le dos et la mine inquiète, il scrutait l’horizon clair et les flots calmes dans l’espoir de voir s’élever un pavillon. Un navire, un rafiot, ou même une barque ; plus rien n’avait d’importance, à part trouver le moyen de s’évader de ce désert flottant.
Arriva un jour un don inespéré de l’océan, que les vagues venaient d’échouer dans le sable fin. Tarlun s’étant précipité vers l’objet, il fut frappé par son incongruité, mais également par l’originalité de cette manifestation opportune (qui ne manquait pas de force dramatique, avouons-le). Un message dans une bouteille. Un vieux morceau de parchemin roulé dans ce qui avait jadis contenu le whisky préféré des pêcheurs, ou peut-être un poison violent… Nous n’en sommes plus à y réfléchir, Tarlun s’était déjà hâté d’ôter le bouchon pour lire ce qui était écrit sur le coupon :

Tu ne seras plus prisonnier sur cette île bien longtemps. Nous savons maintenant où tu te trouves, et j’ai mobilisé toute une flotte qui ne tardera pas à venir te chercher. Tu es sauvé !
Alors, tu trouves toujours mes messages mal placés, maintenant ?

Akla
tan

Tarlun tomba à genoux sur le sable et sentit tout son corps s’élever vers le ciel bleu, comme si une énergie nouvelle ragaillardissait chaque muscle, chaque os et chaque goutte de sang de son corps : l’espoir était là, et la vie en lui avait renaquit.
L’esprit livré à une joie que seul un naufragé loin de ses côtes et reclus du monde peut éprouver, une faim revigorante vint réveiller son estomac rabougri, et lui conféra une telle vigueur, que le soir n’était pas tombé lorsqu’un énorme poisson reluisait des reflets de ses écailles sur le feu qui le rôtissait sur sa broche.
En se rassasiant de la tendre chair de la vie, Tarlun observait les lueurs de l’horizon, où le soleil étendait sur les eaux ses dentelles scintillantes que semaient les vagues ; il attendrait, il attendrait et il reviendrait… Ses dents s’étaient douloureusement heurté à une arête particulièrement dure.
En ouvrant le poisson entièrement, il découvrit ce qui n’avait rien d’une arête : il y avait une bouteille dans le ventre du poisson. Elle contenait un message.

Sa curiosité ravivée et le cœur à nouveau gorgé d’ardeur, il déroula le parchemin :

Non, c’était une blague. Comme si je pouvais mobiliser une flotte, je t’ai bien eu !
En attendant, tu vas poireauter encore un sacré bout de temps. Passe tout de même une bonne journée !

Akla
tan



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après 381, je voudrais… encore des Troubadours. Bel et beau l’An Nouveau !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Après 381, je voudrais… encore des Troubadours. Bel et beau l’An Nouveau !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres
» Après le feu et le sang......la reconstruction.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Troubadours des Plaines ::    Le Village :: La Place Villageoise (rôle)-
Sauter vers: