Les Troubadours des Plaines

Site officiel des Troubadours des Plaines
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enorme mon nez ! C'est un cap! Que dis-je, un cap? C'est une péninsule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aklatan
Capitaine des Plaines
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 104
Localisation : Collines de Sous-Voûte-Chêne, la maison à côté de la cascade, où un gnome taille parfois des pierres.

MessageSujet: Enorme mon nez ! C'est un cap! Que dis-je, un cap? C'est une péninsule   Lun 7 Juil - 8:03

Au séphir du crépuscule,
Nous attendons l'ennemi,
Dans le trouble et l'ennui,
Une heure avant la nuit,
Assommés fatigués,
Assoiffés, affamés,
A passer, est-ce un nez?
Un cap, une péninsule.

Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes?
Pour qui sonne le glas, pour qui la mort s'apprête?
Une torche allumée, craquèle le silence,
Qu'osent montrer les bois, au sombre demeurant?
Qu'arrive-t-il au trépas, lorsqu'ainsi il nous prend?
Il nous faut avancer, amorcer la vengeance,
Du clan aux flèches d'or, brillant de suite en sang,
Par où faut-il passer, pour braver le serment
Qi nous tient condamnés, torturés et mourants?

Un soir t'en souvient-il,
Nous voguons en silence,
On entendait à peine, les murmures sereins,
De quelques rôdeurs, franchissant chaque pin,
Imitons les, mes frères, écartons les bosquets,
Et vite nous trancherons l'air, déchirerons la forêt
Ce n'est plus par la Belgique qu'il nous faudra passer,
Ni par l'arène épique, de tant de sang enclavée,
Barrez la ville entière, barricadez Verdun,
Enfoncez juste un fil dans tissus anodins,
Marchez de jour et nuit, jusqu'au Chemin des Dames,
Cachez-vous, rugissez, donnez vous corps et âmes
Et retournez l'épée, là elle doit rester.

Roméo, oh Roméo, tu attendais Roxane,
Non j'espérais Juliette,
Glorieuse paysanne,
Dans toutes ses facettes,
Menteur,lâche, que voilà tu me trompe
Retourne dans les flammes immondes,
Enfile cette lame, comme tu le dois, mon cher,
Car ça n'est plus un cap, ni une péninsule,
Mais un gouffre sans fond, d'une saison en enfer,
C'est ainsi jusqu'au séphir du crépuscule...

(Notons que ces rimes insensées jetées vers le ciel sont bien éloignées du DDN habituel, car jusqu'à preuve du contraire, Tarlun ne nous a pas fait signer à tous un mandat pur la guerre de cent ans)

_________________


Dernière édition par Aklatan le Dim 10 Aoû - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarlun
Meneur des plaines - Administrateur
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Enorme mon nez ! C'est un cap! Que dis-je, un cap? C'est une péninsule   Lun 7 Juil - 8:04

Le meneur des plaines Tarlun qui à réunit les Troubadours Des Plaines à comme citation "Bataille pour la paix", cela signifie que si les Troubadours des Plaines sont si fougueux à la bataille, si ils font couler tant de sang c'est bien pour un jour voir le soleil se lever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Enorme mon nez ! C'est un cap! Que dis-je, un cap? C'est une péninsule
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enorme bug ...
» Travail et lassitude [priorité Angelina]
» ∞ Nolinda - en cour ∞ [délai accordé]
» » Dwerramos [ Chevalier]
» Mission de rang C - Subtiliser le shuriken d'argent !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Troubadours des Plaines ::    Le Village :: La Grande Salle (rôle)-
Sauter vers: