Les Troubadours des Plaines

Site officiel des Troubadours des Plaines
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "En attendant Tarlun" (Bécquette)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aklatan
Capitaine des Plaines
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 105
Localisation : Collines de Sous-Voûte-Chêne, la maison à côté de la cascade, où un gnome taille parfois des pierres.

MessageSujet: "En attendant Tarlun" (Bécquette)   Mer 30 Mar - 12:49


Au fil du temps me sont venues plusieurs révélations.

Des fibres imperceptibles de ce qui fait notre univers, mais où germent pourtant nos ambitions ; ce sont les routes, sans déboisement ni indications, où cheminent notre conscience qui aurait embrassé la lumière du ciel...
Car un jour, il m'est venu l'idée obscure et insondable - où se mêlent sans aucun doute les tentacules du Géant, que celui qui pense doit emprunter pour en faire son labyrinthe, plutôt qu'un puits sans-fond, où tout espoir serait réduit à néant - que l'idée philosophique "Maintenant, j'attends Tarlun" était dépassée, patinée, enfouie.

C'est le point de départ de ce nouveau voyage. Voyage qui demande encore des choix. En faisant le premier, je savait que ne pourrais plus jamais revenir en arrière : ce serait là quelque part, sans doute... Mais devenu inaccessible ; enseveli sous la fièvre de nos bouchons.

En effet, c'est un défi qui s'offre à moi. Plus qu'un but, qu'une quête, bien plus qu'un objectif, un défi. Davantage qu'une cible, plus encore qu'un sens à l'existence, un défi. Ce n'est pas une épopée, ce n'est pas non plus une initiation d'apprentissage didactique vers soi, c'est... plus que mieux qu'une quête, qu'un but, qu'un gardien, qu'un ballon, qu'un... qu'un défi.
Car il me faudra sans doute me retenir de raconter la moindre sottise, la moindre niaiserie, la plus petite corniauderie ou autre imbécillité, potentielle ou apparente, latente ou révélée, suggérée ou carrément vomie en plein sur la... sur le... O funeste fortune (poil au... non c'en est trop, mon aimée, va-t-en, je ne t'ai point) !

C'est le défi que j'ai choisi de relever. Mais je ne serai pas seul. Du moins je l'espère.
C'est pourquoi, après avoir longtemps réfléchi mes mots, sous-pesé le sens de chacun, répété cette phrase, analysé, corrigé ; je me sens fin prêt à prendre les devants. Et rien ne me retiendra.






Aramanth, je serais d'avis de commencer, et m'y engage moi-même, à remplir les rubriques du site, d'abord pour ce qui est de l'histoire, des membres, et autres écrits, et également de l'utiliser plus largement ; avec ton aide et vous autres ici, si vous le désirez. Je jure n'anticiper aucun retrait opéré sur le coffre de guilde.


Que le voyage... commence.



Contenu du message discursif : Aklatan

Préface et postface dramatique : ???




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"En attendant Tarlun" (Bécquette)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En attendant Robin
» Fanmi Lavalas veut occuper le terrain, en attendant Obama...
» En attendant la gendarmerie haitienne...
» EN ATTENDANT LE DEVEROUILLEMENT DE MON FORUM !
» Quoi écouter a 2h du Mat en attendant l'ouverture de LC!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Troubadours des Plaines ::    Le Village :: Le Foyer (hors rôle)-
Sauter vers: