Les Troubadours des Plaines

Site officiel des Troubadours des Plaines
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle forme d'abrutissement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aklatan
Capitaine des Plaines
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 104
Localisation : Collines de Sous-Voûte-Chêne, la maison à côté de la cascade, où un gnome taille parfois des pierres.

MessageSujet: Une nouvelle forme d'abrutissement   Sam 1 Jan - 17:30

Le langage éloigné des acteurs de première ligne de ce rapport est traduit en simultané.

« Culot-au-col-défait*, que voyez-vous ? Les formes de vie localisées devaient se trouver quelque part par ici. » demanda le premier dans le tube interphonique du char stellaire.
« Eh bien, ce territoire me laisse perplexe ; une couche pâle recouvre la plupart de l’environnement, et il fait un froid que je soupçonne d’anéantir la vie qui pourrait s’y développer.... mais ? Diantre !
- Que se passe-t-il, Culot-au-col-défait ?
- De la vie ! Oui, il me semble que cette espèce indigène a trouvé son mode de développement jusque dans les régions les plus contraignantes, c’est fascinant !
- Et à quoi ressemblent-ils ? Que font-ils ? Eclairez-nous !
- Eh bien… Ils ne ressemblent pas à grand-chose, si vous voulez mon avis… Avec ces visages troués et ces parures velues qui les recouvrent. Ils semblent nombreux… oui ! Une communauté vivrait-elle ici ? Le nombre s’accroit au fil de mon approche ! Je vais tenter d’établir le contact ; où est donc ce foutu dictionnaire…
- Surtout soyez prudent, Culot-au-col-défait » le prévint le second, « peut-être recèlent-ils des traits de caractères que nous n’avons pas déterminé malgré nos études ! Leurs coutumes nous sont encore en partie inconnues, et méfiez-vous de leur contact direct !
- J’y veille, soyez confiants ! En voici un qui semble transporter des objets luminescents, des fabrications élémentaires ; je m’en vais lui parler pour tâcher d’en savoir plus ! »

Un silence captivé mais inquiet se fit dans le char immobilisé sous les feuillages, tandis que l’envoyé marmonnait dans la langue des indigènes quelques propos obscurs.

« Comme c’est étrange. » reprit Culot-au-col-défait, « cette espèce ne semble parler que par le biais d’une seule interjection. Je reconnais cette langue, certes, mais pourquoi se disent-ils tous la même chose ?
- Que disent-ils, alors ? Sont-ils pacifiques ?
- Je le crois, mais le sens de leur parole m’échappe, ils disent exactement : « Bel et beau l’an nouveau ! », ce qui doit signifier « bonne année » ; peut-être existe-t-il quelque indication dans ce livre… Ah ! J’ai trouvé ! Je comprends, il s’agit là d’une sorte de bénédiction ou de conseil, que ces indigènes aiment à se répéter, particulièrement en suivant une autre bénédiction, qui s’appelle « Joyeuse Naelgolomün ». Je vais leur communiquer cette parole, sans doute la reconnaitront-ils…
- Etrange, tout de même… » se murmurait le premier, derrière le tube interphonique. « Pourquoi n’utilisent-ils qu’un seul et même mot ? Ne se comprennent-ils qu’ainsi ? »

Le ton de Culot-au-col-défait avait changé, il paraissait mal à l’aise :
« Hem… Ils m’observent avec beaucoup de scepticisme… Peut-être les aurais-je insultés ? Cette traduction semble pourtant adéquate… Diantre ! Ils s’approchent de moi, leur visage semble mauvais… t ils sont de plus en plus nombreux !
- Réagissez ! Peut-être qu’une nouvelle tentative de communication nous aidera à comprendre cette soudaine manifestation…
- Je n’en sais rien ; ils forment un cercle autour de moi, ils tendent les bras… Et ils ne cessent de proférer « Bel et beau l’an nouveau » encore et encore ! Je crains qu’ils ne veuillent m’embrasser !
- Ne les laissez surtout pas vous toucher, Culot-au-col-défait, vous m’entendez ? Revenez plutôt vers nous, il ne faut prendre aucun risque !
- Je ne peux prendre la fuite ! Ils sont sur moi ! Que faire ? Aidez-moi, vite ! Aaaaah non, arrêtez, je… non, non !
- Culot-au-col-défait ? Culot-au-col-défait ? Bon sang, répondez ! » s’écria le premier, désemparé. Il se tourna vers le second : « Il est perdu. Vite, évacuons ! Quittons ce monde tout de suite ! »

Et dans une trombe pleine de panique, le char stellaire traversa les ondes du mouvement, et quitta la dimension.











*(nom traduit approximativement en mot à mot)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une nouvelle forme d'abrutissement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle forme de Mewtwo ! [XY]
» Une nouvelle forme de Mewtwo !
» [Rumeur] Une nouvelle forme de Zygarde ? (ou autre chose ?)
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» [ROSA] Le nouvelle forme de Hoopa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Troubadours des Plaines ::    Le Village :: La Grande Salle (rôle)-
Sauter vers: