Les Troubadours des Plaines

Site officiel des Troubadours des Plaines
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Polymophilie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aklatan
Capitaine des Plaines
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 104
Localisation : Collines de Sous-Voûte-Chêne, la maison à côté de la cascade, où un gnome taille parfois des pierres.

MessageSujet: Polymophilie   Dim 24 Oct - 13:28

La polymophilie est un caractère propre aux mophilites, qui désignent les êtres possédant plusieurs humeurs autres que leur sang circulant dans leur organisme, à la différence des humeurs qui constituent les sangs en eux-mêmes.
La polymophilie est propre à chaque espèce qui en est douée, et elle constitue souvent un composant vital supplémentaire. Ces « êtres au sang pluriel » peuvent disposer d’un certain nombre d’humeurs :

L’ély est l’humeur vitale primaire, propre à de nombreux êtres vivants, responsable du transport des nutriments et de l’air jusqu’aux muscles et aux organes. Il s’agit du sang à proprement parler, qui est double chez les mophilites : ils possèdent alors d’un réseau d’ély pour chaque partie du corps, le plus souvent de manière symétrique. Ainsi, certains présentent un réseau artériel d’ély à gauche et d’un autre à droite, d’autres les verront disposés en haut et en bas, en transversale… De manière plus rare, des mophilites trilytes, ou quadrilytes (qui possèdent trois ou quatre réseaux d’ély) seraient répertoriés. Mais ce type de créature porte souvent les traces d’une évolution de l’espèce ayant arboré plus d’un cœur dans son organisme.
Cette multiplication des réseaux sanguins permet un secours supplémentaire lorsqu’un réseau est défectueux, certaines veines obstruées ou ouvertes, les réseaux adjoints peuvent s’y substituer et assurer la survie de l’organisme. De plus, cela assure une meilleure circulation globale, pour faciliter le travail vasculaire.

L’ébân est un flux utile à l’activité intellectuelle et spirituelle : sa présence est parfois constatée chez certaines espèces au talent de magie remarquable, et très tôt accru. Cette humeur n’est pas tant un privilège que d’autres humeurs de survie, puisque si elle renforce les capacités mentales de base, elle les inhibe presque entièrement lorsque l’organisme en est privé.

L’érun est un fluide de survie par excellence, renfermé dans des glandes, qui se libère lorsque le taux d’ély est très faible. Cette humeur apparaît comme une recharge nutritionnelle et d’adrénaline considérable, qui peut être sécrétée plusieurs semaines avant de s’épuiser. Elle permet de pallier le manque d’ély, jusqu’à ce que celui-ci circule de nouveau en quantité suffisante. L’érun est considérée comme l’humeur vitale secondaire, et est aussi appelée « humeur de survie ».
Elle est l’objet de nombre d’essais de drogues qui visent à provoquer sa sécrétion en l’absence d’état critique. Lorsque ces tentatives fonctionnent, elles font l’effet d’un aphrodisiaque, et développent des capacités physiques et mentales surnaturelles, pendant une période donnée ; ou bien, à terme ou immédiatement, causer crises cardiaques, ruptures d’anévrisme, inflammation du système nerveux et artériel (phénomène de brûlures intérieures très douloureux), ou encore gonflements et explosion de la chair…
Les conséquences peuvent être également inconfortables voire dangereuses, dans la mesure où l’érun met entre cinq et six ans à se recharger dans sa totalité, et peut priver de survie quiconque ne s’en est pas encore régénéré suffisamment.

Les mophilites disposent donc d’au moins deux humeurs, qui ne peuvent être autres que le doublement du réseau d’ély. Mais même si des mophilites possèdent ces trois types d’humeurs, on soupçonne d’autres espèces d’en posséder davantage.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Polymophilie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Troubadours des Plaines ::    Le Village :: La Bibliothèque (hors rôle) :: Opuscules Encyclopédiques :: Cosmoprosope-
Sauter vers: