Les Troubadours des Plaines

Site officiel des Troubadours des Plaines
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Citrouille Balafrée - Fable du village

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aklatan
Capitaine des Plaines
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 104
Localisation : Collines de Sous-Voûte-Chêne, la maison à côté de la cascade, où un gnome taille parfois des pierres.

MessageSujet: La Citrouille Balafrée - Fable du village   Sam 9 Oct - 10:19

Zuuliak habitait non seulement le Village des hautes-Plaines – aux yeux de tant et tant le centre du monde, parmi ceux qui se refusaient à croire que le monde avait un fessier – mais il en était le museau de foire. L’idiot du village.
S’il éprouvait rarement quelque fierté à se faire appeler ainsi, il y avait une chose dont il se refusait davantage à se vanter. Car non seulement Zuuliak était l’idiot du village, mais il avait un fils, nommé Aklatan.

Ce dernier vînt à déclarer un jour à son père :
« Plus tard, je serai Capitaine des Plaines ! » Cette parole effrontée indigna aussitôt le paternel :
« Comment ? Tu veux me voir pendu ? Pourceau de souille ! Ne t’avise plus d’avoir pareille pensée, ou je te suspendrais moi-même à la poutre des trous ! »

Aklatan s’éloigna la tête basse, convaincu par cette menace qu’il n’appréhendait que trop. Une fois que son père-aimé-bien-de-vénération-pieuse l’avait pendu par les orteils à la poutre cassante du cabinet, le bois s’était dérobé en partie, s’écroulant à moitié pour amoindrir considérablement la hauteur de pendaison du petiot. Sa punition fût écourtée, au prix de manquer de s’étouffer dans le trou puant, la tête ensevelie dans les matières sombres qui n’avaient pas encore été vidées. Il était encore temps pressant de le faire puisqu’elles vinrent à s’alourdir au premier contact, en démonstration de ce qu’une face inconnue au trou pouvait déballer par l’autre côté du corps. Cela devait être un mauvais souvenir ; mais pas assez pour freiner les ambitions du gamin.

L’autorité de son père le garda tout de même de confier ses desseins, et les actions qui les suivirent, à cette oreille délicate.
Aklatan devint capitaine des Plaines, avec la même facilité déconcertante que le simple mouvement qui faisait voyager toute chose de la surface atmosphérique jusques aux tréfonds d’un abyme pestilentiel et poisseux, qui le devait à la flexion d’une poutre. Tout cela était d’une évidence tout à fait complaisante.

Mais il ne fallut que peu de temps pour que le Capitaine des Plaines « assistant une troupe de bat-les-flancs loufoques » se fasse une réputation admirablement détestable, une risée regrettable et pourtant aimable tant elle était médiocre.
Voici tout ce dont se contenta l’honorable-et-flagorné-d’idolâtrie paternel, qui avait trouvé plus ridicule et sot que lui. C’était ce qu’il se prêtait à croire, sans rien demander de plus, et y trinqua plus d’une fois, plusieurs durant, à la santé de l’idiot du village !

Son fils vaguement accablé par cette soudaine rumeur, retourna pantelant voir son père, pour lui avouer, apathique :
« Je ne veux plus être Capitaine des Plaines. »
Son âme-adulée-de-dévotion de père s’écria alors, l’air ébranlé, menaçant de riposter avec autant d’amertume que son rejeton :
« Comment ? Tu veux m’enterrer ? Potasson de fiacre ! C’est un titre rêvé que tu sauras bien entretenir, ne tâche pas d’y renoncer comme un ingrat que tu es, fils indigne ! »

Qui que l’on soit, quand et où on le vive, on ne peut pas toujours savoir ce que l’on veut, dans la vie. Quand bien même cela se pouvait, grand mal il serait de vouloir s’y tenir !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Citrouille Balafrée - Fable du village
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï[accepté]
» Soupe de citrouille servie en son carosse...
» Village Hentaï
» Le jus de citrouille n'est pas bon pour la santé - Ft Louna
» Jus de citrouille maison ~Evodie ~Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Troubadours des Plaines ::    Le Village :: La Place Villageoise (rôle)-
Sauter vers: