Les Troubadours des Plaines

Site officiel des Troubadours des Plaines
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On y parle de tout et de rien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aklatan
Capitaine des Plaines
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 105
Localisation : Collines de Sous-Voûte-Chêne, la maison à côté de la cascade, où un gnome taille parfois des pierres.

MessageSujet: On y parle de tout et de rien   Mar 7 Sep - 12:40

Le Troubadour se raidit, s’accrocha, se leva… Il savait qu’il pouvait le faire. Il se mit sur ses pieds, chancelant, la tête prête à se décrocher de ses épaules. Chaque pas était un nouveau frisson de nausée ajouté à sa carcasse tremblante… Il faisait noir dans la pièce. Seuls quelques vrombissements éloignés venaient strier la monotonie de l’ambiance ; avec les propres suffoquées du Troubadour qui se traînait vers la porte.
En tirant sur la poignée, la froideur incarnée s’étirée en une plainte rauque qui résonna dans le couloir sombre, un grincement pervers venu harceler les pauvres âmes qui osaient égarer leurs dernières forces dans ces lieux de pénombre. Le Troubadour était brave, il progressait dans sa quête funeste et improbable…

Tâchant d’éviter les pièges qui se dressaient en travers de sa route, il s’empressait d’ajouter quelque lumière pour éclairer la moiteur oppressante de l’endroit. Puis, dans l’épuisement tyrannique qui freinait sa marche, sans entamer sa volonté cependant, il découvrit une table sur laquelle s’entassaient toutes sortes de mets. Peut-être devait-il y voir là quelque nouvel artifice paré à l’embusquer pour l’entraîner dans le précipice funeste… Mais le Troubadour était fougueux, le Troubadour était hardi, et jamais il ne s’y laisserait prendre.
En se laissant tomber dans la plus grande prudence sur la chaise pour s’attabler, il se prépara à affronter cette nouvelle épreuve : il fallait faire des choix, d’importantes décisions… Que choisir, de quelle arme s’emparer pour en venir à bout ?

Le Troubadour devait employer les moyens les plus efficaces : seule la vigueur du dragon guidant une lame aux dents acérées était à même de triompher, cela dit aucune issue n’était encore visible, à cet instant…
La saisissant par le cou, il trancha d’un geste ferme, puis coupa, et coupa profondément, toujours plus loin… Il découpa encore et encore la brioche, même un peu trop loin. A l’instant où tout basculait, le Troubadour lâcha les armes, et s’avoua vaincu.

Le Troubadour était un abruti.









_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aramanth
Ménestrel - Administrateur
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 25
Localisation : Dans sa grotte

MessageSujet: Re: On y parle de tout et de rien   Mar 7 Sep - 14:21

T'es un boulet ....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hautesplaines.forumperso.com
 
On y parle de tout et de rien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jack parle de tout et de rien
» « L'amant qui n'est pas tout n'est rien. »
» Sketch de tout et de rien! (OPEN 0/4)
» [0128] Noah Thompson, bon à tout, excellent à rien. [PHYLLALI]
» Tout se paie, rien n'est gratuit [PV: Takamorishima ?]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Troubadours des Plaines ::    Le Village :: La Place Villageoise (rôle)-
Sauter vers: