Les Troubadours des Plaines

Site officiel des Troubadours des Plaines
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quoi de neur, docteuf ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aklatan
Capitaine des Plaines
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 105
Localisation : Collines de Sous-Voûte-Chêne, la maison à côté de la cascade, où un gnome taille parfois des pierres.

MessageSujet: Quoi de neur, docteuf ?   Mer 14 Avr - 19:50

La porte de bois s'ouvrît avec violence dans un grincement aigu, laissant entrer Aklatan dans la pièce ; son deuxième pas freina en l'air pour rester en stagnation. A quelques phalanges d'un pouce de sa tempe, la pointe d'un glaive s'était arrêté en sifflant.
"Gare aux bobos ! " lança un individu bossu, au nez protubérant derrière le bureau, " c'est pour dissuader les intempérés bruyants !
- J'aurai besoin d'un bouclier bruyant la prochaine fois, alors..." Le Troubadour écarta la lame de son visage, et s'avança en devinant que le type n'avait pas compris son ironie de 9ème degré diez diminué.
Il demanda à consulter le registre communautaire des Troubadours des Plaines ; le responsable glissa son bras frêle dans un des casiers de la grande étagère, et déposa un dossier et épais, dont la couverture de cuir était toute trouée.
" Par contre, si vos histoires faisaient plus de bruit... ce serait le diab', on n'aurait presque à s'excuser !" s'esclaffa-t-il grassement. Le Troubadour fît mine de ne pas avoir entendu, et ouvrit chaque chemise parcheminée qui refermait d'innombrables feuillets. Il marmonna avec confusion ce qu'il lisait :
"Pour vous mesdames, pour vous messieurs... mgneugneu... - il serait temps de corriger quelques passages, on dirais mastraems et messires, le mesdames, messieurs, c'est chez les savants de l'ordre du sublime ou chez les elfes de Blondepupille - alors... le village...mgneugneu..." Son doigt arpenta les différentes rubriques du registre.
"Bureau de recutement... mgneugneu... il casse les noix, Tarlun, avec son rôle/hors-rôle, t'en foutrais, moi... mgneugneu..." Et observa avec un désarroi, puis décontenance, puis stupeur, puis tremblements (vous noterez qu'il ne lit jamais tout, ainsi si jamais lit, notons)... qu'il n'y a avait que :
"Rien... L'ambassade... rien... scrogneugneu (pour changer) - y a jamais rien à l'affiche chez ces gens-là, bordel - bibliothèque... rien ! Foyer, place des Hautes-Plaines -mes espoirs dans ces rubriques monstrueuses ! - ... rien !!! Ah, me voilà sauvé ! Quelqu'un a écrit de nouvelles anecdotes passionnantes et intéréssentes, dont le bon goût régale le coeur en soif d'aventures des bonnes gens ! Alors..." :

AKLATAN - Aujourd'hui à 16 deo - Quoi de neur, docteuf ?
La porte de bois s'ouvrît avec violence dans un grincement aigu, laissant entrer Aklatan dans la pièce ; son deuxième pas freina en l'air pour rester en stagnation. A quelques phalanges d'un pouce de sa tempe, la pointe d'un glaive... - Mmmmh, il me semble que je l'ai déjà lu celui-là ! Votre enchantement qui fait "nouveau" en tamponnant à chaque signature de l'auteur déconne un peu !
- Dis-donc, fais gaffe à ce que tu dis ! Surtout ne l'abîme pas.
- Et là, bim ! Je raye votre contre-marque et j'écris ce que je veux dans chaque colonne de présentation !
- Et tu vire ton sale cul du CG.
- C'est géant ? L'her'cul dans le vent ?
- Ici ! Le comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du com... hrrrhrrrhrrraaaa... kreuf rhaaaahrrr..." Le bossu se recroquevilla, et, à bout de souffle, s'effondra derrière son bureau, agité de tremblements nerveux.
- Commun des mortels ? Comment du pourquoi ? Coma ? Ouais coma. Comme à Meravilla. Comme à mâcher ! Mais qu'est-ce que je raconte... Bon, alors, ensuite ?

"... J'aurai besoin d'un bouclier bruyant la prochaine fois, alors..." Le Troubadour écarta la lame de son visage, et s'avança en devinant que le type n'avait pas compris son ironie de 9ème degré diez diminué.
Il demanda à consulter le registre communautaire des Troubadours des Plaines ; le responsable glissa son bras frêle dans un des casiers de la grande étagère... -meugneumeugneu... lourdingue sa narration, moi j'aime bien quand les Troubadours ils ouvrent leurs gueules et qu'on la leur fait fermer ; ça va pas être dur avec un peu de thèâtre troubadourien sur la place du marché - AKLATAN - Aujourd'hui à 16 deo - Quoi de neur, docteuf ? -" tiens, on commence à parler de moi - "La porte de bois s'ouvrît avec violence dans un grincement aigu, laissant entrer Aklatan dans la pièce ; son deuxième pas freina en l'air pour rester en stagnation. A quelques phalanges d'un pouce de sa tempe, la pointe d'un glaive... - Mais j'ai déjà lu ça, elle raconte toujours la même chose son histoire - ... meugneumeugneu... L'her'cul dans le vent ?
- Ici ! Le comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité des guildes du comité... - oui bon, je lui dirais, c'est un peu répétitif son affaire, je suis sûr que c'est encore Sermias, qui raconte toujours les mêmes bobards, il croit que c'est une excuse, ça ? - Mais qu'est-ce que je raconte... Bon, alors, ensuite ? - Ah ! enfin, la suite, on va enfin changer de registre ! Voyons ça - ... J'aurai besoin d'un bouclier bruyant la prochaine fois, alors..." Le Troubadour écarta la lame de son visage, et s'avança en devinant que le type n'avait pas compris son ironie de 9ème degré diez diminué. -Mais merde, j'ai l'impression qu'il use toujours de la même tonalité, on est d'accord -
...meugneumeugneu... registre communautaire des Troubadours des Plaines ; le responsable glissa son bras frêle dans un des casiers de la grande étagère... -meugneumeugneu... lourdingue sa narration, moi j'aime bien quand les Troubadours ils ouvrent leurs gueules et qu'on la leur fait fermer ; ça va pas être dur avec un peu de thèâtre troubadourien sur la place du marché - AKLATAN - Aujourd'hui à 16 deo - Quoi de neur, docteuf ? -" tiens, on commence à parler de moi - "La porte de bois s'ouvrît avec violence...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quoi de neur, docteuf ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Le Baptème, c'est quoi? Comment on se marie ?
» Frimer, à quoi bon ?
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]
» De quoi parlera le tome 8 ? (Mettez ici vos idées !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Troubadours des Plaines ::    Le Village :: Le Foyer (hors rôle)-
Sauter vers: