Les Troubadours des Plaines

Site officiel des Troubadours des Plaines
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le jeun matinal et cette saloperie de matrice derrière lui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aklatan
Capitaine des Plaines
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 105
Localisation : Collines de Sous-Voûte-Chêne, la maison à côté de la cascade, où un gnome taille parfois des pierres.

MessageSujet: Le jeun matinal et cette saloperie de matrice derrière lui   Mer 10 Juin - 13:40

Le jour s'éteit déjà levé depuis bien des heures, comme les oisillons frivoles qui chantonnaient gaiement dans le creux des feuillages. La reine de la cuisine à l'auberge du village était déjà allée acheter sa livraison de poisson, chose incroyable étant donné qu'elle était souvent la dernière à se rendre chez le poissonnier, au huitième jour de la semaine... Mais si, tout ce que je raconte là a un sens, "chose incroyable", les "oiseaux chantonnaient déjà", tout ça pour dire qu'au contraire d'Aklatan, lui, n'avait pas encore émergé de sa torpeur vagabonde.

Coïncidence ! Il s'éveilla en sursaut, trempé de sueur et au bord du frisson. Bien qu'étant de santé éreintée par les temps actuels, ce n'était pas de la fièvre qui l'avait mis dans cet état. Il tenta de se calmer en gratouillant sa harpe quelques minutes... coup de bol, une corde qui pète. Ca fait pas du bien, du sursaut au réveil. C'est pourquoi il ne sursauta pas en observant qu'il n'avait plus aucune réserve de nourriture pour apaiser ses entrailles déséchées. Il enfila ses bottines et alla s'emplir du parfum matinal qui emburmait l'air... Mais comme tout cela n'a rien à voir avec le sujet posé, rendons-nous directement au point de rupture --> accélération ..........tzzziiiouuuiiioouuuu..... Aklatan arriva à l'extrémité du village, et grimpa jusqu'aux collines (wah on est allés vachement loin), et reprît conscience de ce qui l'avait amené à l'éveil avec terreur :
"Ca y est !J'ai encore rêvé de cette expérience !
Un jour, un professeur de sciences mécaniques (sage de philosophie aussi, ça en fout un coup) m'a imposé le test d'une machine extra-dimensionnelle ! J'ai... j'ai.. j'ai atterri dans la dimension irrespirable d'un monde... bizarre !"

Ainsi, les cauchemars du troubadours étaient hantés par le supplice d'une invention moderne, d'un de ces mondes parallèle, appelé "l'informatique". En téléchargeant le logiciel audio "Audacity", s'est poursuivie une interminable suite d'incalculables péripéties informatiques, secrets démoniaques qu'il aurait mieux valu garder dissimulé, dans l'ombre de quelque galaxie post-dimensionnelle de mondes éthérés...

Les enregistrements (qui permettent à un troubadour de s'entendre ! Vous vous rendez compte ??? Un troubadour ça joue pour les autres et ça s'entend pas ! Si ? ) avaient débuté sans intempéries avec un simple goût de découverte, lorsque soudain... IL arriva : le plantage du logiciel. Enfin, la liste de vicieux problèmes demande à l'appeler ILS :

-Incapacité à ajouter davantage de pistes d'enregistrement.
- Téléchargement d'une version plus récente afin d'aligner les pistes conjointes, dans le cas où le problème viendrait d'un nombre trop important de pistes.
- Nettoyage du disque dur par hypothèse d'un manque de mémoire. Seconde hypothèse : la carte-son.
- Tentative d'enregistrement sur le PC d'à côté, à l'étage au dessus : résonnance, bruit de fond, de ventilo --> inaudible.
- Tentative d'interchanger les cartes-sons : impossibilité car l'une des carte est contenue dans la carte-mère.
-Déplacement du second PC au premier lieu d'enregistrement (par hypothèse de la résonnance de la salle).
- Après la reprise des enregistrements : impossibilité d'ouvrir le fichier sur le premier PC; lag et bug.
- Réutilisation du second PC pour enregistrer les dernières pistes : "erreur exceptionnelle" récurrente au démarrage ; présence de "fichiers orphelins"" ; impossibilité de supprimer des pistes, d'éditer, de modifier des fréquences...
- Arrivé à une proportion de 80ko, le fichier ne s'ouvre plus, erreur intraitable : fichier condamné.
- Recours aux copies du fichier (stade encore moins achevé) : réenregistrement de plusieurs pistes et minimisation de rajouts pour éviter une nouvelle saturation de mémoire.
- Tentative de convertir le fichier obtenu en audio : Evidemment, cette nouvelle version du logiciel n'a pas de programme direct pour ce faire, comme le permettait l'ancien programme que j'imaginais similaire de ce point de vue.
- Course à travers les forums et programmes à dispositions. Téléchargement d'add-ons fichiers Lame pour convertir en MP3 (tout cela ne fonctionne pas.) Recherche d'une nouvelle version de l'add-on par caprice du logiciel (inutile, même jusqu'à 4 fois : impossible).
- Prgramme approprié pour "exporter" en VLC détecté --> Lecture du fichier : pistes mal assemblées et manquantes.
- Essai sur le second PC (meilleure mémoire) = OUF ! "C'est pas trop tôt !"

En se remémorant ce terrible épisode, Aklatan songea à la forêt et aux champs des Hautes-Plaines, qu'il pouvait contempler depuis son rocher supplantant l'horizon ; il n'y avait aucun doute qu'il s'y épanouissait mieux que dans ce terrible monde parallèle où règne le formatage stressant, ces apparences design si trompeuses, bien carrées, symétriques, et toutes ses inventions qui rendent les êtres abrutis et dépendants.
Il se leva et dît fermement : "Ca suffit les conneries !"
En réalité, c'était bien une des seules résolutions qu'Aklatan n'arrivait jamais à tenir, malgré l'espoir de bien des gens (vous croyez ?) ; aussi, il s'engagea à aller sortir Sermias de son lit pour lui demander si il lui restait de la nourriture à partager, et aussi rien que pour l'emmerder. Mais avant, il s'arrêta en bordure de sentier pour courir après un papillon mauve qui virevoltait entre les souches.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le jeun matinal et cette saloperie de matrice derrière lui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orthographe et parler jeun's
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» Cette accalmie m'inquiète.
» quel est cette objet
» quelle est cette décoration militaire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Troubadours des Plaines ::    Le Village :: Le Foyer (hors rôle)-
Sauter vers: