Les Troubadours des Plaines

Site officiel des Troubadours des Plaines
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Voilà - Retour du mensuel sur les peuples d'Hallybabwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aklatan
Capitaine des Plaines
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 105
Localisation : Collines de Sous-Voûte-Chêne, la maison à côté de la cascade, où un gnome taille parfois des pierres.

MessageSujet: Voilà - Retour du mensuel sur les peuples d'Hallybabwood   Mar 2 Juin - 19:25

------ Retrouver sa silhouette ferme et galbée pour la belle saison ? Avoir la pêche et le corps musclé pour frimer au bord des rivières ?C'est possible ! Si vous avez assez d'eau dans le crâne avec ou sans trépanation, mangez de fruits de mers régulièrement et des végétaux tous les jours, sans oublier de la détente en parallèle avec de l'exercice tel que la chasse, le combat rapproché ou bien une corvée de lavage. ----- Spécial Cas, tidadoudam ! Je suis abruti fini et ça se voit la dedans, pas là...

En première page du mensuel : la folie Bilbo Saquet. Le hobbit à fait forger en secret le plus lourd en carats, le plus cher et le plus rare des anneaux en or rocaillique pour une somme titanesque qu'il aurait emprunté à la banque de Gringotts. Quelles fantaisies les stars ne vont pas dégoter pour être numéro 1 ! Bilbo a fait enchanter par la suite le somptueux anneau par un enchanteur hors du commeun, dont le nom - et surtout les honoraires- n'a pas été divulgué (on raconte que le travail aurait été confié à Saroumane ou encore Merlin, selon les rumeurs...). Le hobbit exhibera fièrement son bijou enchanté lors de son discours devant l'assemblée des peuples gnominards des plaines sudistes le surlendemain.
"Cétait un projet captivant et d'un grand avantage pour le monde que d'envisager de forger le plus cher des anneaux pour moi tout seul. C'est pourquoi il m'est très précieux, en effet..." nous dit le vieux Bilbo en rajustant ses lunettes de marque Gobelin'srocks (R), "Ces écritures ? Rhaa, mais... elles ne sont censées apparaître que grâce à l'action du feu ! De la langue elfique ? Mais... meuh non, non, ça ne cache rien du tout, c'est... seulement le nom de ma femme en urukaÏ ancien, c'est tout..." Sacré Bilbo, le hobbit n'a jamais été marié.

Nouvelle Glamour : Eragon est papa ! Et oui ! Le jeune garçon célèbre pour sa phobie des écureuils et des poëles à frire vient de se voir offrir deux jumeaux par sa bien aimée : la forte Saphira. Après ses fiançailles avec la dragonne bleue, le jeune homme nous faisait par de ses convictions pour son avenir : il reviendra sur la rampe du spectacle avec un nouveau navet de production théâtrale, et il le fera pour ses enfants ! Les deux jumeaux pèsent chacun 28 et 31, 3 kg, le mâle a quatre bras et deux ailes déjà vigoureuses, avec le minois tout mignon qui croise une tête humaine armée de défenses et dépourvue de nez ; la femelle arrive déjà se tenir debout sur ses jambes et à chasser l'antilope de ses griffes aiguisées et de ses crocs tranchants. Quels beaux enfants pour un couple tellement heureux ; ils ont été baptisés Kervin et Pamerla.
" On a voulu choisir des noms poétiques et qui les faboriseraient à la vie active. Non, la différence de taille entre Saphira et moi ne nous dérange pas du tout, on se complète tutellement et c'est...
- Mutuellement, mon champignon bouclé.
- Oui, rutuellement, et ce qui compte c'est qu'on soit heureux, ma jolie femme, nos beaux enfants, notre château, nos titres de propriétés, nos chevaux dressés, nos esclaves cultivateurs et nos caves remplies d'or et moi ; peu importe le reste, peu importe ce que pensent les gens, peu importent les gens, peu importent les miséreux, la guerre, la chasse excessive, le trafic d'animaux des forêts, la pollution du monde et la mort de la vie, ce qui compte c'est nous, et de toute façon on est pas responsables, tant qu'on a nos possessions, notre châteaux, et puis nous, nos beaux enfants, et...
- Mon caïmens des rivières, tu avais promis de te contenir et de ne pas dévoiler la façon de penser de tous les riches, de quoi on va avoir l'air ? Les autres on s'en fout, mais on est compris dedans je te rappelle...
- J'ai pas réussi, pardon. J'ai mouillé mes braies en cuir de dragonnier souple. Pour me faire pardonner je t'achèterai un noveau joyau brut."
Note : Cet interview a échappé à la censure grâce au trafic médiathique de notre cher as du contrôle postal et messager : messire Grbok. On remercie notre envoyé spécial Gribok.

Pour terminer les news : le Petit Poucet a avoué avoir sauvagement assassiné l'ogre dans son sommeil. Il sera placé en détention pour assassinat volontaire, vol de biens à domicile (des bottes magiques ont disparu dans la demeure de l'ogre à la suite du meurtre, les enquêteurs sont encore la recherche de la paire ; pour l'instant, il envisagent les recherchent à au moins 30 km de la maison, "c'est quon est pas si cons, même si on est pas des randonneurs" affirme le chef d'escouade d'enquête), et aussi de plagia de scénario, emprunté à un certain messire Gigger.
En effet, l'assassinat du géant se serait produit la semaine dernière au quatrième quart de journée, alors que l'épouse de messire était occupée à quelque affaire étrange avec le prince Caspian dans la chambre d'à côté : le Petit Poucet aurait jailli de l'estomac de l'ogre endormi en lui déchiquetant l'abdomen, et aurait crié, couvert de sucs intertinaux et de tripes chaudes : "On me croque pas comme de la charogne !"
Nous avons donné la parole à l'appelé, donne la peine est évaluée à une décennie d'emprisonnement :
"On me croque pas comme de la charogne !" Notre envoyé spécial, dans un état de choc, a préféré mettre fin à l'interview, nous en saurons sans doute plus tard dans une nouvelle page d'informations.

Concours Cadeau : Ouais ! Super ! Gagne cette méga-géniale outre à cervoise en peau tanée à chaud renforcée d'alliage de cristaux pour te ballader avec les seigneurs et épater les damoiseaux. Youhou ! Trop bien ! Enorme ! Ouais ! Mais n'oublie pas d'envoyer 24 pièces d'or et 99 pièces d'argent pour être sûr de la recevoir*


*ou presque.
Jeu à participation libre sans obligation d'achat, sous direction des fabriques de laine orientale des colines Yakuzzo. Agrée par le royaume colonialiste et anti écologique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Voilà - Retour du mensuel sur les peuples d'Hallybabwood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Me voilà de retour....
» Oh ! Les voilà ...
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Troubadours des Plaines ::    Le Village :: La Place Villageoise (rôle)-
Sauter vers: