Les Troubadours des Plaines

Site officiel des Troubadours des Plaines
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les histoires du père Jossic à Aubergeo 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aklatan
Capitaine des Plaines
avatar

Messages : 483
Date d'inscription : 04/07/2008
Age : 105
Localisation : Collines de Sous-Voûte-Chêne, la maison à côté de la cascade, où un gnome taille parfois des pierres.

MessageSujet: Les histoires du père Jossic à Aubergeo 2009   Dim 3 Mai - 16:47

"Eh ben heureusement qu'y a pas de métro ce soir, on est pas pressés... (s'asseoit sur un tabouret) Asseyez-vous, parce que y en a pour un moment...
Quand j'étais encore tout jeune - c'est à dire, il y a 10-15 ans... - j'avais l'habitude de passer les vacances de pâques avec ma soeur chez mes grand-parents, pas très loin d'ici, à Mantes-la-Jolie.
Et en ce temps-là, dans le jardin, il y avait une cressonnière, ça existe plus aujourd'hui, mais c'était tout simplement une plantation de cresson ! Avec ma soeur, comme ça, on pouvait s'allonger dans l'allée, la tête dans le cresson, et regarder les nuages ; mais le plus important, c'était qu'on pouvait manger le cresson directement ! On se baissait pour brouter le cresson, sans l'avoir déraciné, et donc le cresson était encore vivant ! Quand nos dents tranchaient la tige, on pouvait entendre le cresson crier !
Maintenant quand t'achète le cresson au supermarché, dans son sachet plastique, il crit plus, il est mort, c'est pas drôle.
Y avait aussi un truc important, c'était les morilles. Il suffisait d'aller dans les bois, et on pouvait trouver de grosses morilles, énormes, grosses comme ça! Même que quand tu faisais une omelettes aux morilles, elles étaient tellement grosses que tu voyais même plus les oeufs ! Si tu vas acheter tes morilles, elles sont petites comme ça, toutes minuscules, t'as rien à bouffer, ils appellent ça des morilles...

Et donc avec ma soeur, le grand-père venait nous chercher à la gare, pas loin non plus, 20-25 km d'Aubergenville, dans une 203 Peugeot R5 ! Les collectionneurs, ils savent ce que ca vaut une bagnole comme ça ! Et à l'arrière y avait pas de vitres, c'était fermé sur les côtés ; mon grand-père aimait beaucoup la naviguation, tout ce qui touchait à la marine, il s'était fait des amis chez les mariniers. Il disait que ce serait vachement difficile d'arriver à construire des vitre sur cette voiture, les mariniers ont relevé le défi... et avec leur culture de mariniers, ils nous ont fait des hublots !
Voilà la 203 Peugeot du grand-père s'était retrouvée avec 3 hublots babord, trois hublots tribord, et c'était génial, on se croyait dans un sous-marin !
Alors quand on nous demandait si c'était l'oncle qui devrait venir nous chercher, avec sa propre bagnole tout simple, on disait non, ça avait beaucoup plus de gueule avec la 203 bricolée en sous-marin, trois hublots babord, trois hublots tribord !

Et c'est pas tout, car on recelé de vieilles histoires à propos d'un tel sous-marin... Sur le port, y avait un marin irlandais qui s'appelait John Mac Branck. Lors d'un voyage en mer, une nuit sans lune, alors que l'équipage manoeuvrait dans une mer recouverte d'algues, le bon John Mac Branck aperçût, surgissant d'entre les eaux... une 203 peugeot avec trois hublots babord, trois hublots tribord, sur un lit de cresson !
Alors il a appelé le capitaine, effrayé, tout l'équipage est arrivé ; ils ont vu sur le rebord d'abord la bouteille de whisky Jameson vide, à côté d'une autre Jameson pleine, et ils ont dit : "Ca va, John, éloigne-toi du bord et va prendre la barre...""

Jean-Louis Jossic - 2 mai 2009

"Il était un navire du nom de Lancastria, qui transportait des soldats britanniques ; il a coulé le 17 juin 1940 au large de la bretagne. Tout le monde connaît le Titanic, tout le monde s'en souvient. 2500 morts, quelque chose comme ça. Mais le Lancastria, personne s'en souvient, personne n'en parle, c'était bien 7000 morts...
Pourquoi on se souvient du Titanic ? Parce que c'était que des femmes pimpants avec de grandes robes et du maquillage distingué, et puis des hommes en costard avec tout le tralala, sur un superbe paquebot de luxe, énorme... Ben le Lancastria c'était tou l'inverse. Un navire miteux, où il y avait que de pauvres gens, qui étaient bien plus nombreux que sur le Titanic, ils ont essayé de résister aux attaques des nazis, envoyés sur des avions de chasse.
Ils ont tiré quatre bombes, la dernière a touché la chaudière principale et a tout fait exploser. Ainsi, ceux qui n'étaient pas brûlés suffoquaient par les fummées de mazout, plus de la moitié a péri noyée...
Et tous les ans, il ya une cérémonie de commémoration en Bretagne,le 17 juin, l'an dernier un des survivants était là. Mais il n'était pas là ^pour témoigner combien c'était terrible et tout ça, seulement pour dire qu'il ne faut pas que ça recommence...
C'est d'ailleurs avec des événements pareils que l'Europe est apparue. C'est quoi l'Europe aujourd'hui ? Le salaire du président a augmenté, alors il va décider quelle marque de semoule va agrémenter les surgelés en Hollande ; ou alors quelle quantité de cacao il faut mettre dans le beaujolais allemand pour que ça s'appelle du beaujolais...
L'Europe, aujourd'hui, c'est ce qui fait qu'alors qu'on arrêtait pas de se castagner depuis 3500 ans... ben on a pas eu de guerre depuis plus de 50 ans !!!" (applaudissements)

Jean-Louis Jossic - idem (les belles histoires c'est dans la même soirée, attendez, quoi...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les histoires du père Jossic à Aubergeo 2009
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» histoires de père Noël
» [Archive 2009] [Non officielle] Provins
» Cherche un échappement akrapovich pour RMZ 450 2009
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Troubadours des Plaines ::    Le Village :: La Place Villageoise (rôle)-
Sauter vers: